Eclairage durable et intelligent alimenté par l’énergie solaire

L’exemple parfait pour démontrer qu’un éclairage efficace réduit les émissions de CO2 et la facture énergétique.

La ville de Roeselare et la Province de Flandre Occidentale ont décidé de remplacer l’éclairage vieillissant sur un chemin dédié à la mobilité douce. A Roeselare, le long du Mandel dans un environnement vert, se trouve un chemin dédié aux cyclistes et aux piétons. Celui-ci est très apprécié par les promeneurs et est également utilisé par les personnes se rendant au complexe sportif avoisinant. L’éclairage ancienne génération était très énergivore et entraînait des émissions de CO2 élevées. Dès lors, les autorités ont décidé de le remplacer par un éclairage LED dynamique, alimenté par l’énergie solaire. 

Pour cet éclairage, ils souhaitaient des luminaires LED peu énergivores, certifiés 005, avec un système de détection afin d’éclairer uniquement lorsque cela est nécessaire, tout en assurant la sécurité des usagers. 
Ils ont choisi d’installer 23 luminaires TECEO S – 16 LED avec une consommation d’énergie de 14 W/luminaire. Les luminaires sont couplés au système de télégestion OWLET avec des détecteurs PIR. 

Smeedenstraat 33-19
Roeselare
Belgique

Client

Province de Flandre Occidentale – Ville de Roeselare

Partenaire(s)

Verstraete

Un éclairage uniquement où et quand cela est nécessaire

Du coucher du soleil à 23h ainsi que de 5h du matin au lever du soleil, les luminaires sont dimmés de 80%. Lorsqu’un piéton ou un cycliste est détecté, l’éclairage remonte à 100% sur 100 mètres et suit ensuite le trajet de l’usager grâce aux détecteurs. 

Après 23h, seuls les luminaires situés à l’entrée du chemin sont allumés à 20% de leur intensité lumineuse afin d’orienter, en toute sécurité, les usagers. Les autres luminaires sont éteints et l’ensemble de l’éclairage ne s’allume que lorsqu’un usager est détecté. Ce système d’éclairage permet à la fois de garantir la sécurité des usagers, tout en réduisant l’impact sur la faune et la flore le long du Mandel. 

Energie solaire pour alimenter le système d’éclairage

Ce projet est un exemple en matière de gestion durable car l’installation est alimentée uniquement par l’énergie solaire, grâce aux panneaux solaires installés sur le toit du Expohallen. L’énergie fournie est stockée dans des batteries qui permettent d’alimenter le système d’éclairage, et ce, même durant les longues nuits d’hiver.

Ce projet a été réalisé dans le cadre du projet européen Interreg 2 Seas Smart Light Concept (SLIC).

L’objectif est d’expérimenter des systèmes d’éclairage innovants qui réduisent les émissions de CO2 et les coûts énergétiques. Cela inclut l’éclairage public dynamique mais aussi des applications Smart City pour lesquelles l’éclairage peut être un support, comme les mesures de pollution de l’air, du niveau sonore, …
Via cette expérience, également réalisée dans 4 autres pays européens, le projet souhaite démontrer qu’un éclairage public efficace permet de réduire les émissions de CO2 et ainsi convaincre d’autres communes et institutions d’investir dans ces nouvelles technologies. Ce projet analyse également le rapport entre l’éclairage et le sentiment d’insécurité sur le plan de la sécurité routière et de la criminalité. 

Avec ce projet innovant et unique en Flandre, la ville de Roeselare et la Province de Flandre Occidentale font la démonstration qu’un éclairage public utilisant les technologies actuelles permet de réduire ses émissions de CO2, sa facture d’électricité, tout en assurant la sécurité des usagers et en respectant l’environnement.