Eclairez vos pistes cyclables !


Jean Luc Lambert - Schréder Urban Deco Business Segment Manager
Jean-Luc Lambert
Urban Deco Business Segment Manager

Le vélo connaît un véritable boom. La pandémie, les enjeux climatiques, le prix du carburant et la volonté de faire plus d'exercice au quotidien en ont amené beaucoup à (re)découvrir les joies du deux-roues. Les vélos électriques devenant plus abordables, la tendance a de grandes chances de se poursuivre. L'acquisition d'un vélo, c'est une chose, mais la sécurité et l'attrait des pistes et la convivialité des infrastructures sont essentiels pour nous inciter à abandonner notre voiture.

Les décideurs politiques en sont conscients : l'Union européenne a récemment annoncé que le financement des infrastructures durables, notamment pour la création ou l'amélioration de pistes cyclables, serait doublé pour atteindre 20 milliards d’euros. Début 2022, le Royaume-Uni a actualisé son code de la route pour améliorer la sécurité des cyclistes. Il a également formulé des directives sur les infrastructures cyclables qui placent les vélos au cœur du transport urbain (comme le souligne l’introduction du rapport, même avant la pandémie, les vélos représentaient près d'un tiers du trafic aux heures de pointe dans le centre de Londres). Grâce aux voies cyclables transeuropéennes, nous découvrons le continent autrement, à notre rythme.

L'investissement dans les infrastructures cyclables ne consiste toutefois pas simplement à faire de la place pour les vélos. La qualité de l'éclairage détermine qui emprunte les pistes cyclables et quand.

Jadis, l'éclairage était secondaire : on construisait d'abord les pistes, puis on réfléchissait à l'éclairage. Pourtant, si on ne s'occupe pas des deux en même temps, le public appréciant les infrastructures reste limité et la fréquentation surtout saisonnière. 

Nick Chamberlin
Policy Manager - British Cycling

Eclairage intelligent, vélo intelligent

Premier objectif de l'éclairage des pistes cyclables : s'assurer que les cyclistes peuvent voir et être vus. Des approches différentes sont souhaitables selon l'environnement. Dans la ville belge de Roulers, on trouve la piste cyclable Mandel, un tracé longeant la rivière du même nom et très apprécié des autochtones. La municipalité souhaitait convertir l'éclairage à la technologie LED afin d'améliorer la sécurité et la performance énergétique. Comptant aller encore plus loin dans l'engagement de la ville en faveur du développement durable, elle voulait également utiliser l'énergie solaire. 

Une solution d'éclairage durable améliore la sécurité et protège la faune le long de la piste cyclable Mandel à Roeselare

La solution a été apportée par un éclairage intelligent utilisant des capteurs de mouvement pour détecter le passage des cyclistes sur la piste. Du coucher du soleil à 23 h et de 5 h au lever du soleil, lorsque le trafic est important, l'éclairage est réduit à 20% de son intensité et il passe à 100% lorsqu'un piéton ou un cycliste est détecté. Après 23 h, seul l'éclairage au début de la piste est allumé, à 20% de sa puissance maximale tant qu'un mouvement ne l'active pas. Ce système éclaire efficacement les usagers tout en protégeant la faune et la flore le long de la rivière Mandel.

Autre cas, Londres a pris des mesures impressionnantes ces dernières années afin d’encourager davantage de cyclistes à conquérir la voie publique. A Stratford, un nouveau système de circulation à double sens a été mis en place pour offrir de meilleurs aménagements aux piétons et aux cyclistes. Un éclairage uniforme pour les bus, les voitures, les vélos et les piétons permet à chacun d'être vu aux croisements très fréquentés. Le quartier a enregistré une baisse de 20% de l'utilisation des véhicules, car les cyclistes s'emparent des nouvelles pistes

L'éclairage urbain à Stratford London améliore la sécurité, encourageant davantage de personnes à faire plus de vélo


Un éclairage agréable pour tous

Si le vélo est un mode de transport de masse depuis le XIXe siècle, l'éclairage intelligent est plus récent. Conjuguer les deux requiert un certain savoir-faire, de la planification et une exécution minutieuse : ce qui fonctionne pour les piétons, les voitures ou les trains ne convient pas nécessairement aux vélos. Le guide national britannique souligne l'importance de l'éclairage, mais il n'entre pas dans les détails. Il sera donc avisé de faire appel à des experts. 

« Il y a éclairage et éclairage », explique Nick Chamberlin de British Cycling. Des consignes « plus solides » sur l'alimentation, le flux lumineux, l'emplacement des points d'éclairage, ainsi qu’une assistance aux promoteurs immobiliers, seraient utiles aux pouvoirs locaux désireux d’étendre ou d’améliorer leur infrastructure cycliste. Il ne s'agit pas seulement de détails techniques : si l'exécution est bien réalisée, on obtient un cercle vertueux. « Idéalement, on combine l'éclairage et un axe de circulation très fréquenté », ajoute-t-il. 

Pour de nombreuses villes, le défi consiste à pousser un public plus hétéroclite à prendre le vélo plutôt que la voiture pour le travail, les loisirs et l'activité physique. « A juste titre, l'éclairage apporte une impression de sécurité à tous les usagers d'une voie de circulation, il fait partie du réseau routier », explique Nick Chamberlin. Il ajoute toutefois que de nombreuses femmes et jeunes filles, des membres de la communauté LGBT+ et d'autres minorités ne se sentent pas du tout en sécurité dans la plupart des quartiers lorsqu'ils se déplacent à pied ou à vélo. 

L'éclairage est essentiel au sentiment de sécurité. 

Nick Chamberlin
Policy Manager - British Cycling

La révolution louvaniste

Les préoccupations de sécurité s'étendent également à la qualité de l'air. La charmante ville universitaire de Leuven, en Belgique, voulait révolutionner les habitudes de déplacement dans le centre historique. La refonte complète du réseau routier urbain a rendu impossible la traversée du centre-ville en voiture (toujours accessible aux voitures depuis le périphérique) tout en laissant une totale liberté de déplacement aux vélos, aux bus et aux piétons. 

Trois ans après les changements, en semaine, le trafic vélo dans le centre-ville a augmenté de 44%, la fréquentation des bus de 18% et la circulation automobile a baissé de 19%. Et surtout, la qualité de l'air s'est considérablement améliorée : dans la première année qui a suivi la transformation, la concentration de carbone noir a été divisée par 2,5 dans certains endroits. Pour en savoir plus, lisez le rapport du projet EU CYCLE Integrated Cycling Planning Guide, qui guide les acteurs dans le processus pour libérer des investissements pour le vélo au sein de l'Union européenne.


Un investissement judicieux toute l'année

Des projets ambitieux tels que les changements apportés à Leuven, Roulers ou Utrecht (qui possède le plus grand parking pour vélos souterrain au monde) montrent que le citoyen est prêt à renoncer à sa voiture si on l'y encourage correctement. En ces temps où nous sommes nombreux à redécouvrir les joies du vélo, le moment est bien choisi pour investir dans les infrastructures – mais ne laissez pas les cyclistes de côté. N'hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur ce que peut vous offrir Schréder en matière d'éclairage pour les vélos dans vos projets.
 

À propos de l’auteur

Depuis qu'il a rejoint la société en tant qu'ingénieur en mécanique en 1988, Jean-Luc a mis au point un large éventail de luminaires d'éclairage urbain, en cherchant toujours à améliorer le design et l'efficacité.
Il a parcouru le monde, en développant un esprit pratique pour fournir la solution parfaite aux clients du monde entier. L'éclairage n'a plus de secrets pour lui !

Suivez Jean-Luc sur LinkedIn